Rechercher

Championnats du monde d’athlétisme 2019 à Doha

championnats du monde d'athlétisme 2019 à DohaLes enthousiastes d’athlétisme trépignent déjà d’impatience dans l’attente des Championnats du monde d’athlétisme 2019! La compétition bi-annuelle se tiendra cette fois à Doha, la capitale du Qatar. Le stade Khalifa accueillera la compétition, il aura aussi l’honneur d’accueillir certains matches de la Coupe du monde de football 2022.

Cet événement sportif compte parmi les trois plus grandes compétitions sportives au monde en termes de nombre de téléspectateurs. La 17ème édition des Championnats du monde d’athlétisme sera placée sous le signe de l’innovation. En effet, de nombreuses nouveautés figurent au programme, dont la première piste en mondo rose de l’histoire du Championnat. Le tournoi mondial d’athlétisme débutera le samedi 28 Septembre et prendra fin le dimanche 6 Octobre 2019. Plus de 2000 athlètes provenant d’environ 200 pays différents seront au rendez-vous, suivis de leur foule de supporters. Le spectacle promet d’être époustouflant, pour le plus grand plaisir des nombreux adeptes d’athlétisme et des parieurs souhaitant profiter de l’occasion pour miser sur les meilleurs athlètes mondiaux.

France Télévision ayant conclu un accord avec l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF), le groupe a obtenu les droits de diffusion de plusieurs compétitions mondiales majeures dont les Championnats du monde d’athlétisme 2019 à Doha ainsi que les éditions 2021 et 2023.

Nouveautés des Mondiaux d’athlétisme 2019

A ses débuts, la compétition ne comptait que 41 épreuves, 17 d’entre elles étant disputées par des athlètes féminines. De nouvelles épreuves ont ensuite été intégrées au fil des années parmi les disciplines féminines, la plus récente étant celle du 50 km de marche féminin qui a fait son apparition dans le cadre des Championnats du Monde de 2017.

La compétition compte à l’heure actuelle 48 épreuves également réparties : 24 féminines et 24 masculines.

Parmi les nouveautés des Championnats du monde 2019, l’apparition d’un 4×400 mètres mixte venant remplacer les relais 4×400 mètres hommes et femmes, ainsi que la fin des sessions matinales. De plus, les épreuves de la marche et du marathon se disputeront tard le soir, avec un départ à minuit heure locale – les températures élevées auxquelles la région doit faire face en sont la cause. Les épreuves combinées, à savoir le décathlon et l’heptathlon, auront lieu le même jour. Plusieurs de ces innovations pourraient potentiellement être adaptées aux JO 2020 qui prendront place à Tokyo.

L’affaire Diack secoue l’univers de l’athlétisme

Doha (Qatar) organise les Championnats du Monde d'athlétisme 2019De nombreuses zones d’ombre subsistent quant à l’intégrité concernant l’attribution des Championnats du Monde d’athlétisme 2019 au Qatar. En effet, le journal ‘Le Monde’ a révélé le 18 novembre 2016 avoir eu l’occasion de consulter un historique de virements bancaires douteux qui soulève bien des questions. Le pays organisateur aurait-il payé pour obtenir l’attribution du tournoi?

Cette question récurrente fait l’objet de tous les débats, d’autant plus qu’il planait déjà sur le pays de gros soupçons de corruption en rapport aux conditions d’attribution des Mondiaux de handball 2015 et du Mondial de football 2022, rendant le choix de la Fédération mondiale d’Athlétisme d’écarter les deux autres villes candidates – à savoir la ville d’Eugene aux Etats Unis et Barcelone en Espagne – encore plus incompréhensible aux yeux de tous.

Transferts douteux qui entourent l’attribution du pays hôte de ces Mondiaux

Le 13 octobre et le 7 novembre 2011, deux transferts d’un montant total de 2,5 millions d’euros auraient été effectués de la compagnie Oryx Qatar Sports Investments (QSI) vers la société Pamodzi Sports Consulting, qui est actuellement dirigée par Papa Massata Diack, fils de l’ancien président de l’IAAF, Lamine Diack.

Ces mouvements d’argent douteux précédant le vote qui décida de l’emplacement des Mondiaux d’athlétisme viennent confirmer les soupçons mis en avant par le journal anglais ‘The Guardian’ en 2014. Ce dernier aurait eu accès à un échange d’emails ayant fait l’objet d’une fuite entre le QSI et Papa Massata Diack qui demandait un paiement de 4,3 millions d’euros – juste un mois avant le vote sur l’attribution des Championnats du monde d’athlétisme 2017.

PMD fait l’objet d’un mandat d’arrêt international lancé par la justice française qui enquête sur l’affaire.

Le père et le fils sont tous deux au centre de nombreux scandales de corruption et de blanchiment d’argent, où figurent les soupçons du caractère illicite quant à l’attribution des JO de Rio en 2016 ainsi que ceux de Pyeongchang prévus pour l’hiver 2018. Ils sont aussi accusés d’avoir eu recours à la corruption pour masquer des cas de dopage chez des athlètes russes – plusieurs enquêtes sur ces affaires sont actuellement en cours.

Qui décrochera les médailles d’or en 2019 : les athlètes favoris

De nombreux champions ont été révélés au cours des précédentes éditions du Championnat. Revenons ensemble sur les plus illustres et les pays les plus titrés, ainsi que sur leurs exploits et les médailles qu’ils ont obtenues.

Parmi les pays les plus titrés du Championnat on retrouve bien évidemment l’Amérique qui a récolté plus de 155 médailles d’or entre 1983 et 2017. C’est aussi le pays natal d’Allyson Felix, l’athlète la plus titrée de l’histoire du championnat. La sprinteuse compte un total de 16 médailles remportées aux mondiaux d’athlétisme, dont 11 médailles d’or.

La sportive de haut niveau est suivie de près par Usain Bolt, sprinter professionnel originaire de Jamaïque. Ce dernier a plus de 14 médailles – dont 11 médailles d’or – à son palmarès. Il a aussi battu de nombreux records du monde pendant les éditions passées des Championnats Mondiaux d’athlétisme, dont le record du 100 mètres – distance qu’il a parcouru en 9 s 58- et du 200 mètres en 2009 (19 s 19), ainsi que celui du 4×100 mètres en 2011 (37 s 04).

L’américain LaShawn Merritt, n°3 du classement et spécialiste des sprints a quant à lui récolté un total de 11 médailles – 8 d’entre elles étant des médailles d’or.

Ashton Eaton excelle lors des épreuves combinées et est lui aussi originaire des Etats-Unis. Il détient depuis 2015 le record mondial du décathlon qu’il a battu pendant les Championnats du monde d’athlétisme édition 2015.

Pierre-Ambroise Bosse : l’atout de la France

La France n’est pas en reste. Avant 2017, elle n’avait jamais obtenu plus d’un titre individuel pendant un championnat du monde! Parmi les stars montantes de l’athlétisme tricolore on retrouve le renommé Pierre-Ambroise Bosse, médaille d’or du 800m, qui a marqué les derniers Mondiaux à Londres. Le jeune athlète a tout pour lui et semble avoir un avenir prometteur dans le monde de l’athlétisme. A ses côtés, Yohann Diniz, qui a décroché le titre de champion du monde du 50km marche, ainsi que Kévin Mayer, 1ère place du podium en décathlon. Les Championnats du monde d’athlétisme 2019 pourraient-ils être synonymes de victoire pour la France? Les Bleus pourraient briller à Doha !

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

*