Toute l'actualité Fantasy League et Paris Sportifs

Daniel Wanjiru remporte le marathon de Londres 2017

Daniel Wanjiru remporte le marathon de Londres 2017L’Ethiopien Kerenisa Bekele, pourtant grand favori pour cette 37ème édition du marathon de Londres, n’aura pas réussi à rattraper le Kenyan Daniel Wanjiru qui finit la course en 2h5’48’’. Déjà vainqueur à Amsterdam en octobre 2016, il franchit donc la ligne d’arrivée avec 9 secondes et 50 mètres d’avance par rapport à Kerenisa Bekele. Ce dernier a montré une détermination sans faille lors des 10 derniers kilomètres mais cela n’aura pas été suffisant, il finit le parcours en 2h5’57’’. Interrompu pour cause de maladie 3 semaines avant le début du marathon, son entraînement insuffisant lui aura donc coûté la première place. Sans rancune, les deux hommes se prennent dans les bras à la fin de la course.

A la troisième place du podium on retrouve le Kenyan de 26 ans, Bedan Karoki, qui a couru en 2h7’41’’. Il faut descendre à la quatorzième place pour trouver le premier Français, Abel Kirvi, qui fut double champion du monde. Il termine le marathon en 2h7’45’’. Le record du monde de Dennis Kimetto de 2h2’57’’ reste donc à ce jour inégalé.

Eliud Kipchoge était le grand absent de cette édition. Après avoir frôlé le record du monde l’année dernière (2h3’5’’), ce qui lui a permis de finir vainqueur du marathon de Londres 2016, l’Ethiopien a préféré renoncer à ce marathon pour se consacrer à son projet de courir 42,195 kilomètres en moins de 2 heures en Italie en mai prochain.

Mary Keitani remporte la course femmes

Côté femmes, c’est la Kenyane Mary Keitani qui finit en tête du marathon de Londres avec un temps de 2h17’1’’, deuxième meilleur temps chez les femmes depuis que le marathon a été créé. Le record femme reste détenu par l’anglaise Paula Radcliffe depuis 2005 (2h15’25’’). Ce n’est pas la première fois que Mary Keitani obtient une médaille à Londres. Elle a déjà fini première en 2011 et 2012 et avait occupé la seconde place du podium en 2015.

Le marathon de Londres 2017 restera également dans les esprits grâce à une belle histoire de solidarité. A 150 mètres de l’arrivée David Wyeth, à bout de forces, voit ses jambes l’abandonner. Tout le monde pensait qu’il ne pourrait pas franchir la ligne d’arrivée mais c’était sans compter sur l’aide de son concurrent Matthew Rees qui, oubliant son propre chrono, lui permet de finir la course en le soutenant sur ses épaules.

Laisser un commentaire

*

Pour en savoir plus

Diamond League : meeting de Londres 2016

Cette année, Londres a accueilli pour la 7ème année consécutive la Ligue de Diamant. La Diamond League London était la dixième rencontre des seize organisées au cours de cette compétition. Elle a eu lieu le 22 juillet 2016 dans le Stade Olympique de Londres, au sein du Parc Olympique de la Reine Elisabeth. Elle s’est étalée sur deux jours et a été suivie du Grand Prix IPC le 24 juillet. Les deux dernières ….

Meeting de Monaco 2016 (Herculis meeting international d’athlétisme)

Monaco a accueilli le 15 juillet 2016 la Diamond League d’athlétisme au Stade Louis II. Ce meeting fut, comme chaque année, un spectacle époustouflant. Il faut dire que le Prince Albert II de Monaco accorde une place très importante au sport. Il est d’ailleurs le président de la FMA (la Fédération Monégasque d’Athlétisme) depuis qu’elle a été créée, en 1984, à la demande du Prince lui-même. Depuis que la Ligue de Diamant ….

La Diamond League ou Ligue de Diamant

La Diamond League est l’une des plus grandes compétitions d’athlétisme au monde. Créée en 2010, elle est venue remplacer la Golden League (qui existait depuis 1998). Le nom n’est pas la seule chose qui ait changé. En effet, les pays dans lesquels les meeting ont lieu et le système de notation sont quelques uns des changements qui ont marqué le passage de la Golden League vers la Ligue de Diamant. ….