Toute l'actualité Fantasy League et Paris Sportifs

Daniel Wanjiru remporte le marathon de Londres 2017

Daniel Wanjiru remporte le marathon de Londres 2017L’Ethiopien Kerenisa Bekele, pourtant grand favori pour cette 37ème édition du marathon de Londres, n’aura pas réussi à rattraper le Kenyan Daniel Wanjiru qui finit la course en 2h5’48’’. Déjà vainqueur à Amsterdam en octobre 2016, il franchit donc la ligne d’arrivée avec 9 secondes et 50 mètres d’avance par rapport à Kerenisa Bekele. Ce dernier a montré une détermination sans faille lors des 10 derniers kilomètres mais cela n’aura pas été suffisant, il finit le parcours en 2h5’57’’. Interrompu pour cause de maladie 3 semaines avant le début du marathon, son entraînement insuffisant lui aura donc coûté la première place. Sans rancune, les deux hommes se prennent dans les bras à la fin de la course.

A la troisième place du podium on retrouve le Kenyan de 26 ans, Bedan Karoki, qui a couru en 2h7’41’’. Il faut descendre à la quatorzième place pour trouver le premier Français, Abel Kirvi, qui fut double champion du monde. Il termine le marathon en 2h7’45’’. Le record du monde de Dennis Kimetto de 2h2’57’’ reste donc à ce jour inégalé.

Eliud Kipchoge était le grand absent de cette édition. Après avoir frôlé le record du monde l’année dernière (2h3’5’’), ce qui lui a permis de finir vainqueur du marathon de Londres 2016, l’Ethiopien a préféré renoncer à ce marathon pour se consacrer à son projet de courir 42,195 kilomètres en moins de 2 heures en Italie en mai prochain.

Mary Keitani remporte la course femmes

Côté femmes, c’est la Kenyane Mary Keitani qui finit en tête du marathon de Londres avec un temps de 2h17’1’’, deuxième meilleur temps chez les femmes depuis que le marathon a été créé. Le record femme reste détenu par l’anglaise Paula Radcliffe depuis 2005 (2h15’25’’). Ce n’est pas la première fois que Mary Keitani obtient une médaille à Londres. Elle a déjà fini première en 2011 et 2012 et avait occupé la seconde place du podium en 2015.

Le marathon de Londres 2017 restera également dans les esprits grâce à une belle histoire de solidarité. A 150 mètres de l’arrivée David Wyeth, à bout de forces, voit ses jambes l’abandonner. Tout le monde pensait qu’il ne pourrait pas franchir la ligne d’arrivée mais c’était sans compter sur l’aide de son concurrent Matthew Rees qui, oubliant son propre chrono, lui permet de finir la course en le soutenant sur ses épaules.

Laisser un commentaire

*

Pour en savoir plus

Fantasy Diamond Race : première Fantasy League d’athlétisme

Saviez-vous que les fans d’athlétisme pouvaient eux aussi s’adonner aux joies de créer leur équipe de Fantasy League? C’est possible grâce au site Fantasy Diamond Race lancé en partenariat avec l’IAAF. Pendant toute la durée de la Diamond League vous allez devoir recruter les meilleurs athlètes participant à la compétition en espérant qu’ils monteront sur le podium ce qui vous ferait gagner un maximum de points. Devenir coach de votre ….

Diamond League : meeting Oslo 2016 (Bislett Games)

Le Stade Bislett, situé à Oslo en Norvège, a été inauguré en 1922 puis rénové en 2004. En 1924, il accueille son premier meeting d’athlétisme au cours duquel le néerlandais Adriaan Paulen bat le record du 500 mètres (63’8). Au total, toutes disciplines d’athlétisme confondues, 69 records mondiaux ont été établis à Bislett, dont 4 dans la catégorie Juniors. En 1946, Oslo a également accueilli le Championnat de la Coupe du ….

Parier sur la performance d’un athlète ou d’une épreuve

Vous pratiquez une des disciplines de l’athlétisme ou vous êtes fan de ce sport ? Alliez vos connaissances avec le plaisir de suivre les épreuves et surtout avec la facilité de gagner de l’argent ! En athlétisme, l’un des paris phares est de miser sur la performance de la saison d’un athlète ou sur la performance d’un athlète sur une épreuve bien précise. Nous allons vous donner quelques astuces pour ….