Toute l'actualité Fantasy League et Paris Sportifs

Ligue des Champions Basket 2016-2017 : que valent nos équipes françaises ?

Pour cette première édition de la Ligue des Champions Basket, quatre équipes françaises ont été sélectionnées. La compétition qui est née d’un partenariat entre la FIBA et dix ligues d’Europe (France, Belgique, Allemagne, Italie, Grèce, Israël, Lituanie, Pologne, Turquie et République Tchèque) a débuté le 27 septembre 2016 par une phase de qualification, suivie d’une saison régulière s’étalant de mi-octobre à fin janvier puis des plays-off en février et mars. La finale aura lieu le 30 avril 2017.

L’AS Monaco, le Mans Sarthe Basket, la SIG Strasbourg et l’ASVEL Lyon Villeurbanne sont donc les quatre équipes françaises qui ont été sélectionnées pour participer à la Ligue des Champions Basket 2016-2017.

Ligue des Champions Basket

Les quatre équipes françaises ont réussi de très belles performances lors de la saison régulière qui a vu les 40 équipes participantes réparties en 5 groupes. Monaco est arrivé premier du groupe A avec 26 points et 12 matchs gagnés sur 14 matchs disputés. Le Mans a fini en tête du groupe B avec 23 points et 9 victoires sur 14. Idem du côté de l’équipe de Lyon qui a été classée premieère du groupe C avec 24 points et 10 victoires. Strasbourg n’est arrivé que troisième du groupe D mais a tout de même 9 victoires à son actif et 23 points ! Pour cette première édition de la Basketball Champions League la France a donc largement dominé la saison régulière.

Basketball Champions League 2016-2017 : des plays-off moins réjouissants

Malheureusement, Strasbourg aura été la première équipe française éliminée mais elle finit son parcours avec une victoire 81 à 70 contre l’équipe Grecque Aris Salonique. Il aurait fallu que la SIG s’impose avec 20 points d’avance pour accéder aux 8èmes de finale.

Concernant les matchs allers des 8èmes de finale l’ASVEL s’en sort plutôt bien puisque que le match contre l’Aris Salonique s’est terminé sur un match nul 67 à 67. Lyon a donc encore toutes les chances de se qualifier pour les quarts de finale. L’AS Monaco a essuyé une défaite contre Athènes mais l’écart étant vraiment très faible (68 à 69), elle peut tout a fait se qualifier pour la suite. Le chemin sera par contre plus difficile pour Le Mans qui s’est incliné 63 à 79  contre le club italien Dinamo Basket Sassari et qui risque donc d’avoir du mal à rattraper son retard. Les matchs retours seront décisifs !

Grâce à Lyon et Monaco la France a donc encore toutes ses chances de participer à la suite de cette première Ligue des Champions de basketball !

Laisser un commentaire

*

Pour en savoir plus

Ligue privée et publique, partenariat avec Winamax : les nouveautés de la TrashTalk Fantasy League (TTFL)

Pour la saison 2017/2018 de NBA la TrashTalk Fantasy League vous a réservé plusieurs surprises de taille.  Pour commencer, vous avez désormais la possibilité de jouer avec deux nouveaux modes de jeu : le mode ligue privée et le mode ligue publique. Et ce n’est pas tout ! Pour pimenter le jeu et surtout proposer des dotations plus intéressantes que lors des saisons précédentes, la TTFL s’est associée à Winamax. Le bookmaker ….

Parier sur la NBA

Pour les fans de basketball, la NBA est l’équivalent de la Champions League de football : l’assurance de voir des matchs rythmés menés par des joueurs de premier plan. Portées par les stars de la NBA, ces rencontres attirent près de 25 millions de téléspectateurs lors des finales. En France, depuis que l’ARJEL (autorité de régulation des jeux en ligne) a introduit le championnat de NBA dans la liste des paris ….

Pourquoi parier sur le meilleur rebondeur au basketball ?

Lorsque l’on parie en ligne sur le basket, de multiples choix s’offrent à nous. Parmi eux, la possibilité de parier sur le meilleur rebondeur. Un type de pari qui vaut la peine que l’on s’y intéresse car les bons rebondeurs sont facilement identifiables. Au basket, le rebond est l’acte de récupérer le ballon après un tir raté avant que celui-ci n’ait touché le sol. Un geste technique qui reste la ….