Rechercher

France-Australie : le premier match des Bleus pour la Coupe du Monde 2018 en Russie

Le vendredi 1er décembre le tirage au sort pour établir le calendrier des matchs de la Coupe du Monde 2018 a été clément avec les Bleus qui débuteront la compétition avec un adversaire qui ne devrait pas être difficile à battre : l’Australie.

Le match France-Australie aura lieu le samedi 16 juin 2018 à 12h, heure locale, à Kazan dans le Stade Kazan-Arena à 700 kilomètres de la capitale de la Russie, Moscou.

Comment s’annonce le match France-Australie pour les Bleus ?

France Australie : 1er match des Bleus pour la Coupe du Monde 2018 en Russie

Comme nous vous le disions, pour leur premier match de Coupe du Monde 2018, l’équipe de France a été plutôt chanceuse. Alors que la France est classée 9ème du classement FIFA, l’Australie est loin derrière… à la 39ème place.

Par le passé, les Bleus ont rencontré les Socceroos lors d’un match amical le 11 octobre 2013 et ont totalement dominé le match : les Bleus s’étaient en effet imposés 6 à 0.

Ce n’est pas la première fois que l’Australie passe les phases de qualification de la Coupe du Monde, la Russie sera leur 4ème participation d’affilée. Du point de vue des résultats, les Australliens n’ont jamais atteint la finale, leur meilleur résultat est la 8ème de finale lors de la Coupe du Monde en Allemagne en 2006. Les Bleus devraient donc largement dominer la rencontre France-Australie en Russie !

Du côté des Socceroos les titulaires ne font pas partie des joueurs les mieux classés au monde, ils évoluent généralement dans des clubs assez petits (Aaron Mooy, Mile Jedinak…) mais les Australiens pourront tout de même compter sur leur joueur vedette : le milieu de terrain Tim Cahill. Nous avons appris il y quelques jours qu’il avait rompu son contrat au Melbourne City le 2 décembre ! Tim Cahill s’est surtout fait connaître en 2006 lorsqu’il a marqué le premier but australien en Coupe du Monde face au Japon.

Rappelons que l’Australie se retrouve actuellement sans sélectionneur, Ange Postecoglou ayant démissionné après les matchs de barrage. La Fédération australienne doit donc trouver un remplaçant au sélectionneur qui avait déjà accompagné l’équipe nationale d’Australie lors de la dernière Coupe du Monde, en 2014. L’Allemand Jürgen Klinsmann, ancien attaquant puis entraîneur au Bayern Munich, mais aussi sélectionneur pour l’équipe d’Allemagne lors de la Coupe du Monde en 2006 qu’il a porté à la 3ème place, semblerait s’intéresser à ce poste. Le hic pourrait provenir du salaire que la Fédération est prête à payer (deux fois moins important que le salaire qu’il touchait lorsqu’il était sélectionneur de l’équipe des Etats-unis). Le nom du nouveau sélectionneur australien devrait être connu mi-février.

Les Bleus ont donc toutes leurs chances de remporter leur premier match de la Coupe du Monde de Russie, France-Australie !

Laisser un commentaire

*