Toute l'actualité Fantasy League et Paris Sportifs

La natation aux JO

Présente depuis la première édition en 1896, la natation est, avec l’athlétisme, le sport emblématique des Jeux Olympiques. Bénéficiant d’une couverture médiatique exceptionnelle aux JO, les épreuves de natation sont les plus suivies.

Quelle est son histoire ? Qui sont les champions qui ont contribué à faire de cette discipline un sport adulé du public ? Découvrez comment la natation est devenue incontournable aux JO.

JO Natation

Les débuts étonnants de la natation aux Jeux olympiques

Figurant parmi les 9 sports présents aux 1ers JO, la natation a connu des débuts qui peuvent nous paraître étonnants. Jusqu’en 1908, date de la création de la Fédération Internationale de Natation (FINA), les courses étaient disputées en mer et non chronométrées. Lâché dans les eaux froides de la méditerranée, Alfred Hajos, vainqueur du 1.200 m nage libre, dira que le désir de survivre a été plus fort que celui de gagner.

Parmi les épreuves historiques, quelques originalités n’ont évidemment pas survécu, à savoir : le 100 mètres pour marins ou encore la nage sous l’eau. Les femmes, elles, ne purent prendre part aux compétitions qu’à partir des JO de Stockholm en 1912. Et c’est une Australienne, Fanny Durack, qui sera sacrée première championne olympique du 100 mètres nage libre.

Saviez-vous que c’est lors des JO de 1940 que les nageurs de brasse trouvent une technique leur permettant d’améliorer leurs temps ? Sans le savoir, ils viennent d’inventer le papillon, devenu aujourd’hui l’une des 4 nages officielles en compétition.

Déroulement des compétions

La compétition de natation comprenant 16 épreuves est l’une des disciplines distribuant le plus de médailles. Pour les 50 mètres, 100 mètre et 200 mètres, les 16 qualifiés lors des séries éliminatoires atteignent les demi-finales. Les 8 meilleurs temps se verront disputer la finale. Les distances plus longues et les relais voient les 8 nageurs les plus rapides des éliminatoires passer directement en finale. Moins médiatisés, le plongeon et la natation synchronisée profitent des JO pour faire parler d’eux. Les plongeurs sont notés en fonction de la qualité et de la difficulté du plongeon effectué, tandis qu’en natation synchronisée, ça sera une note technique et artistique attribuée aux concurrentes qui départagera les nageuses.

Rio 2016 : Mickael Phelps de retour, les nageurs français prêts à en découdre

Largement dominées par les USA, les épreuves de natations aux JO 2016 permettront cette année encore de suivre les courses de Mickael Phelps qui, avec ses 18 titres olympiques, est tout simplement le nageur le plus médaillé de l’histoire des JO. Le nageur américain qui avait pourtant annoncé sa retraite en 2012 a apparemment encore de belles choses à nous montrer. Du côté des nageurs français, tous les regards seront posés sur Florent Manaudou, Jérémy Stravius et Camille Lacourt; chez les filles Coralie Balmy, Mélanie Hénique et les équipes de relais devraient nous faire rêver.

Laisser un commentaire

*