Rechercher

Coupe du Monde de Rugby 2023 : aura-t-elle lieu en France ?

Coupe du Monde de Rugby 2023 : la France sera-t-elle le pays organisateur ?

On le sait, les grands événements sportifs sont des enjeux majeurs pour les pays organisateurs aussi bien en termes de prestige que d’un point de vue économique. Cette fois, c’est pour l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby 2023, la Rugby World Cup, que trois nations, dont la France, se retrouvent en compétition.

Trois pays ont proposé leur candidature pour recevoir la Coupe du Monde de Rugby 2023 : la France, l’Irlande et l’Afrique du Sud, l’Italie ayant finalement renoncé. Chacun de ces pays a défendu son dossier face au World Rugby lors de rendez-vous qui se sont tenus à Londres. Le World Rugby, anciennement International Rugby Board, qui est en charge du rugby à XV et du rugby à 7 au niveau international, donnera un premier avis le 31 octobre, avant d’annoncer son choix final deux semaines plus tard, le 15 novembre 2017.

La France a-t-elle une chance d’accueillir la Coupe du Monde de Rugby à XV de 2023 ?

FranceMême si rien n’est encore joué, la France a plusieurs atouts de son côté pour séduire le World Rugby. Le plus gros étant les quelques 400 millions d’euros de retombées économiques attendues si Paris venait à organiser la Coupe du Monde de Rubgy en 2023.
Mais, ce n’est pas tout. la France peut également se vanter de posséder des infrastructures permettant d’organiser la Coupe du Monde de Rugby à domicile : des stades récents avec des capacités d’accueil importantes, de nombreux hôtels, un réseau de transport très important… Elle avait d’ailleurs déjà reçu la Coupe du Monde en 2007.
Enfin, lorsqu’il a présenté le dossier de la France, Bernard Laporte -le Président de la Fédération Française de Rugby- n’a pas manqué de rappeler la capacité financière du pays pour devenir pays organisateur.

Bernard Laporte, Président de la Fédération Française de Rugby en France
Bernard Laporte

Recevoir la Coupe du Monde de Rugby 2023 serait bénéfique pour la France qui voit malheureusement le nombre de licenciés chuter d’années en années (16500 licenciés ne se sont pas réinscrits en 2017). Organiser cette Coupe du Monde serait donc une chance unique de pouvoir redorer le blason de ce sport, de le mettre à l’honneur, d’en parler et de susciter l’intérêt de nouveaux joueurs.

Même si la France a de nombreux atouts en main, l’enquête du Ministère des Sports qui vise Bernard Laporte pour soupçons de favoritisme et conflits d’intérêt risque de desservir la cause de la France. Nous attendons donc avec impatience les premiers avis que donnera le World Rugby à la fin du mois. La France pourrait organiser la Coupe du Monde de Rugby en 2023 puis les Jeux Olympiques en 2024 ! Un programme chargé qui ferait de Paris une véritable capitale du sport !

Si vous avez aimé, partagez !

Laisser un commentaire

*