Toute l'actualité Fantasy League et Paris Sportifs

Sergio Garcia, « El niño », remporte enfin son premier Masters après 73 essais infructueux !

Sergio Garcia Fernández est l’un des meilleurs golfeurs au monde, il aura pourtant fallu qu’il tente sa chance 74 fois pour enfin ressortir victorieux d’un Majeur et enfiler la très convoitée Veste Verte remise au gagnant du Masters d’Augusta, en Géorgie (USA). Une victoire méritée pour l’enfant prodige espagnol qui a certainement manqué de chance au cours de sa carrière, passant tout près de la première place sans pour autant jamais réussir à l’atteindre. Une performance saluée par de nombreux golfeurs professionnels, y compris son ami Justin Rose qui s’est incliné face à lui sur le green lors de cette compétition à l’issue d’un match à couper le souffle.

« El nino », un prodige du golf

Sergio Fernandez, el nino, remporte le Masters d'AugustaAprès 19 tournois en tant qu’amateur, Sergio Garcia passe golfeur professionnel en 1999 à l’âge de 19 ans. Surnommé « El niño », il fait preuve d’une excellente maîtrise de la balle. Il est le plus jeune joueur sélectionné pour la Ryder Cup en 1999. Il participera à 73 tournois Majeurs mais, malgré son talent et ses années d’expérience, la victoire lui passera toujours sous le nez. Il figurera tout de même dans le classement des 10 meilleurs joueurs lors de 22 tournois du Grand Chelem, occupant même la frustrante seconde place en 1999 et 2008 au PGA Tour et en 2007 et 2014 lors du British Open.

Résigné, Sergio déclarera même en 2012 « je n’ai pas le talent pour gagner en Grands Chelems ». Il a certainement manqué de chance tout au long de ces années mais le fait que son père soit, depuis le début de sa carrière, son seul et unique coach a aussi été pointé du doigt. El niño a d’ailleurs été approché plusieurs fois par des entraineurs lui promettant de le faire évoluer mais chez Sergio le golf est une histoire de famille et il a toujours refusé de remplacer son père. Il a également connu des échecs sentimentaux qui ont pesé sur son moral et qui ont très certainement eu une incidence sur ses performances sur le green. Depuis, les choses se sont apaisées, il s’est d’ailleurs fiancé en décembre dernier à Angela Akins, une journaliste de golf.

Le 9 avril 2017, la chance a enfin tourné pour « El niño » qui, pour la première fois de sa carrière, a été sacré lors du Masters d’Augusta. Rien n’était pourtant gagné car Sergio Garcia et l’anglais Justin Rose se sont retrouvés à égalité après 72 trous. L’espagnol a ensuite profité du playoff pour devancer son adversaire. Après 73 essais infructueux, Sergio a enfin obtenu la victoire qu’il méritait tant. Les plus grands joueurs mondiaux l’ont d’ailleurs félicité sur les réseaux sociaux et Justin Rose, son adversaire lors de ce tournoi qui est aussi l’un de ses amis hors des compétitions s’est dit triste de ne pas avoir remporté ce titre mais « vraiment heureux pour lui ». Une victoire qui aurait été un cadeau exceptionnel pour Seve Ballesteros, son héro, qui aurait eu 60 ans ce jour-là.

Laisser un commentaire

*

Pour en savoir plus

Le PGA Tour de Golf renforce ses contrôles anti-dopage avec des prises de sang

En 2014, l’agence mondiale anti-dopage portait de lourdes accusations sur le golf, affirmant qu’il s’agissait du troisième sport ayant le plus recours à des substances illicites, derrière l’équitation et l’haltérophilie. La faute première était certainement le manque de contrôle mais les choses changent. La preuve en est, depuis 2008 le PGA Tour a mis en place un programme anti-dopage. Jusqu’à lors ce programme reposait sur des tests d’urine mais le ….

Parier sur le nombre de trou en un au golf

Parmi les différents paris sur le golf autorisés par l’ARJEL, il en est un qui suscite l’intérêt des parieurs à la recherche de cotes élevées. Il s’agit du pari sur le nombre de trou en un. Parier sur le nombre de trou en un consiste à définir à l’avance combien de fois sur la durée d’un tournoi les joueurs auront réussi à mettre la balle dans le trou en un ….